2021-10-14
À lire!
/
/
La douleur est utile

La douleur est utile

La douleur est utile
Date
Marie-Hélène Jutras

Marie-Hélène Jutras

Diplômée en physiothérapie depuis 2006, Marie-Hélène a rapidement développé un intérêt marqué envers la clientèle vivant avec des douleurs persistantes. Elle détient un Certificat de 2e cycle en Gestion de la douleur chronique de l’Université McGill. Elle pratique à la clinique de Physiothérapie de Saint-Hyacinthe pour le compte du Groupe Ergo Ressources.

Maudite douleur? … Pas tant que ça!

La douleur est utile. Oui oui! Généralement.

La douleur est essentielle à la survie. Sans elle, le corps n’est pas mis en garde contre un danger potentiel. Elle permet aussi de protéger le corps jusqu’à ce que la guérison soit satisfaisante.

Par exemple, boîter après s’être fait une entorse à la cheville est tout à fait normal. Le corps évite de mettre tout son poids sur un pied douloureux, le temps que ça guérisse mieux.

Ou lorsque vous mettez votre main sur une cuisinière allumée. Des messages de sensation de chaleur intense sont envoyés à votre cerveau, qui les interprète comme un danger de brûlure. Votre cerveau renvoie immédiatement un message aux muscles pour enlever rapidement votre main. Voilà comment la douleur est utile!

Les douleurs, les spasmes, les tensions ou les faiblesses musculaires font tous partie de notre système de protection. La douleur est un signal d’avertissement que notre cerveau crée, afin d’indiquer aux régions du corps qu’il est temps d’agir. Un peu comme un système d’alarme nous avertit lorsque quelqu’un s’introduit par effraction.

Seuil de douleur

Sachez que tous les tissus ont un seuil de douleur et un seuil de dommage. La douleur arrive avant les dommages tissulaires, pour ainsi protéger les structures. Si vous pliez doucement votre doigt vers l’arrière, vous aurez mal, mais vous n’aurez aucune blessure associée. Ce n’est donc pas parce que nous avons mal qu’il y a automatiquement un dommage aux tissus. Votre physiothérapeute peut vous aider à ramener votre seuil de douleur à un niveau moins sensible, et ainsi vous permettre de moins ressentir de symptômes.

Graphique- seuil de la douleur
À découvrir!